photo

Meglia, Carlos

Dessinateur/Coloriste

Né le 12/11/1957 en ARGENTINE.

Il est né à Quilmes (Argentine) en novembre 1957. Dès son plus jeune âge, et peut-être inspiré par les grands maîtres du dessin et de l'illustration (comme Harold Foster, Norman Rockwell, Frank Frazzeta, José Luis Salinas, Albert Uderzo entre autres), Meglia suit les cours de l'Ecole d'Arts de Quilmes. Plus tard, il collabore également comme assistant du dessinateur Oswal (pseudonyme artistique d'Osvaldo Viola, le créateur de "Sonoman", qui était l'un des professeurs de l'école) qui à l'époque illustrait les superbes dessins animés "Sansón y Meñique". Une belle relation "maître-élève" se développe dès ce moment, dont l'amitié se poursuit aujourd'hui (Le respect, l'admiration et la tendresse que Meglia porte à la personne et à l'oeuvre d'Oswal sont immenses).

L'énorme talent créatif de Meglia, fusionné aux connaissances techniques et picturales qui lui viennent de l'école de Quilmes (dont il fut le directeur jusqu'à la fin des années 80) lui ouvrirent petit à petit les portes du monde de l'illustration des livres et revues. C'est alors qu'il commence à réaliser des illustrations pour les revues "Bang", "El Péndulo", "Satiricón", "Billiken" et "El Gráfico", entre autres travaux de commande, où il alterne les illustrations sérieuses et humoristiques, toutes en couleurs directes, à la peinture à l'huile ou à l'acrylique. Il réalisera ensuite les couvertures de "Martín Fierro" (dont le dessin est de Roume) et celle de "Don Quichotte de la Manche", qui sont un prélude à son premier chef-d'oeuvre (ou au moins le plus apprécié par ses fans): "La Bible pour les enfants", réalisée avec la collaboration d'Horacio Domingues, et dont parut ultérieurement une deuxième édition améliorée (selon l'auteur lui-même).

En 1983 débarque en Argentine le dessinateur d'animation Jaime Díaz, qui monte une succursale de Hanna-Barbera à Buenos Aires. Pendant trois ans, Meglia fait de l'animation (Les Schtroumpfs, Galtar à la lance d'or, Les Pierrafeu, etc), mais il s'illustre tout particulièrement dans la réalisation des fonds (backgrounds) de ces séries, et ceux du court-métrage pour la télévision américaine "The Adventures of the Scrabble People in A Pumpkin Nonsense".
Il faut noter l'apprentissage de Meglia durant cette période, car le dessin animé ne lui apporta pas uniquement une esthétique particulière (dont les films "Hielo y Fuego" et "Le Seigneur des Anneaux" de Bashki sont des sources), mais aussi un système de travail qui se révèlera très efficace, et qui fut "révolutionnaire" dans le milieu de la bande dessinée.

Après avoir réalisé les couvertures de la revue "Cordones Sueltos", (en se souvenant de ses début dans la BD avec Oswal) il commence sa longue (et fructueuse) relation avec Carlos Trillo, avec lequel il réalise les albums "Irish Coffee", "Big Bang", "Le Livre de Gabriel", "Lam", "Livevil" et "Cybersix", presque tous édités par l'Eura Editoriale (Italie).

Il faut dire que "Cybersix" fut publié en une centaine de livres de 96 pages en Italie (où elle est considérée comme un personnage italien même si ses auteurs sont argentins); En France furent édités 12 tomes de 200 pages chacun et c'est un grand succès; il existe aussi une édition espagnole. Et c'est la première bande dessinée argentine colorisée entièrement à l'ordinateur, en 1996.

En 1995, Meglia a reçu le prix "Caran D´Ache" pour Cybersix, à Rome.

Aujourd'hui, Carlos Meglia est un auteur argentin de comics consacré qui vit en Espagne et travaille pour le marché des Etats-Unis, où il a déjà réalisé les séries "Star Wars Underworld", "Superman Tarzan", "Adventures of Superman", "Monster World", "Elektra", "Spy Boy", un hors-série de "Crimson", et des dizaines de couvertures (en couleurs directes ou par ordinateur) de comic books.

Série(s) réalisée(s)

personnalisez ici votre bas de page